Logo Capinov

Actu Réglementaire : du changement pour le chlorate !

Posté le 17/06/2020

 

D’où provient le chlorate ?

 

Le chlorate est un pesticide appartenant à la catégorie des herbicides, interdit dans l’Union Européenne depuis 2010. Sa Limite Maximale de Résidus (LMR) est fixée par défaut à 0,01 mg/kgPar ailleurs, le chlorate est également une substance obtenue comme sous-produit provenant de l’utilisation de désinfectants à base de chlore dans le traitement des denrées alimentaires et de l’eau potable. Actuellement, la présence de chlorate dans les denrées alimentaires, résulte de ces utilisations.

 

Quelle est la problématique ?

 

L’autorité européenne de sécurité des aliments a démontré au travers d’une étude que les teneurs en chlorate dépassent fréquemment la LMR par défaut de 0,01 mg/kg et que cela varie en fonction de la source et du produit. Actuellement, il n’est pas possible pour les exploitants du secteur alimentaire de concilier bonnes pratiques en matière d’hygiène et LMR par défaut du chlorate dans les aliments.

 

Quelles sont les solutions et les nouveautés ?

 

Un plan d’action pluridisciplinaire a été adopté par les États membres en 2017 afin de réduire les niveaux de chlorate et l’exposition à cette substance. Il comprend un ensemble de mesures, notamment en ce qui concerne l’eau potable, l’hygiène et la fixation de LMR provisoires pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux.Les premières données ont permis de montrer une tendance à la baisse des niveaux de résidus de chlorate, ce qui laisse à penser que les pratiques de fabrication ont déjà été améliorées dans une certaine mesure. 

Il a donc été décidé de fixer des limites maximales à des niveaux «aussi bas que raisonnablement possible» (principe ALARA), tout en veillant à :

  • garantir que les exploitants du secteur alimentaire appliquent des mesures visant à éviter la présence de chlorate dans les denrées alimentaires ;

  • réduire autant que possible les niveaux afin de protéger la santé publique ;

  • tenir compte de la nécessité d’assurer la sécurité microbiologique des denrées alimentaires.

 

Ainsi, après de longues années de discussions, le règlement UE n°2020/749 fixe les LMR provisoires pour le chlorate de manière à ce que les exploitants du secteur alimentaire puissent respecter les bonnes pratiques de fabrication tout en permettant de conserver de bonnes pratiques en matière d’hygiène. Elles sont applicables à partir du 28 juin 2020 et seront révisées au plus tard le 8 juin 2025. 

 

Comment Capinov peut vous aider ?

 

Dans ce contexte, sachez que notre laboratoire de Sécurité des Aliments effectue l’analyse du chlorate par chromatographie liquide haute performance couplée à la spectrométrie de masse en  tandem (LC/MS/MS) selon la méthode européenne QuPPe. Nos conseillers techniques et commerciaux se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans votre plan de contrôle.

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 02 98 25 30 24 ou par mail à contact.capinov@capinov.fr

Enfin, pour ne rien rater de l'actualité Capinov, rejoignez-nous sur notre page LinkedIn.

Contactez-nous
Tél : 02 98 25 30 24